Maison du père Rupert Mayer

Mons (Belgique)

Rénovation et extension de l'aumônerie catholique germanophone au siège de l'OTAN

Au cours de la rénovation des bâtiments existants, une nouvelle zone accessible aux personnes à mobilité réduite doit être ajoutée au complexe historique. L'espace événementiel, qui peut accueillir jusqu'à 400 personnes, sera mis aux normes de construction et de sécurité actuelles. Une attention particulière est accordée à la prise en charge des familles des employés germanophones de toutes confessions travaillant au SHAPE, le siège de l'OTAN situé à proximité, pour lequel de nouvelles offres spatiales seront créées.

Localisation

En plus de ses sites en Allemagne, l'aumônerie militaire catholique dispose de points de contact pour les soldats dans toute l'Europe et dans le monde entier.

L'Office paroissial militaire catholique allemand de Belgique est basé à Mons, où se trouve également le quartier général suprême des puissances alliées en Europe (Surpreme Headquarters Allied Powers Europe, SHAPE en abrégé).

Les tâches de l'aumônerie militaire catholique consistent non seulement à s'occuper des soldats en déploiement, mais aussi à soutenir les familles et les proches dans les casernes à la maison. Le travail de l'aumônerie militaire se déroule principalement lors de services religieux communs, mais aussi lors de week-ends de rencontre ou de journées de réflexion. Pour les soldats dans les zones de crise, il existe également des conversations téléphoniques ou vidéo avec les pasteurs et les aumôniers, en plus des services religieux locaux.

La Maison du Père Rupert Meyer

Le bâtiment existant sur le site de Mons a été construit dans les années 1960 et doit être rénové de toute urgence. Le bâtiment existant présente des déficits évidents pour l'utilisation par l'aumônerie militaire et ses événements pour les soldats, mais aussi pour une utilisation conviviale pour les familles et pour des services et événements religieux plus importants.

Dans le cadre d'un processus de consultation conjoint, la communauté locale et les représentants de l'évêque militaire catholique ont décidé de démolir partiellement le bâtiment existant et de le remplacer par une extension contemporaine. Seule la salle paroissiale, qui est encore en bon état, doit être conservée et incluse dans le nouveau bâtiment.

Pendant la phase de planification, D:4 a accordé une attention particulière à l'intégration fonctionnelle du hall existant et de la chapelle associée. Le nouveau bâtiment est architecturalement et matériellement orienté vers le bâtiment existant, mais il l'agrandit avec la clarté et la transparence d'un bâtiment moderne clairement axé sur son utilisation par la communauté.

L'extension ainsi que les installations extérieures et la voie d'accès sont conçues pour être accessibles aux personnes handicapées et aux familles.